Construction des murs et murets maçonnés

La construction d’un mur ou d’un muret dépend du type de matériau employé qu’il soit pierres ou parpaings. La liste n’est pas limitative. Pour les briques, on peut trouver des briques creuses, des briques plâtrières ou des briques pleines décoratives. La brique creuse est spéciale, elle sert pour les murets à enduire et carreaux. Les plaques de plâtre à l’intérieur font également partie de la liste. Mais le résultat a une tout autre allure avec des soubassements solides. Les éléments de construction doivent être bien disposés. Ce système s’appelle l’appareillage.

Les principes du soubassement

Les fondations permettent une fixation de la construction au sol. C’est un recours indispensable même pour une petite construction comme le petit barbecue. Il a besoin d’un renforcement. Il y a tout de même une exception avec la construction faite au niveau du rocher. Il faut procéder par l’établissement d’une semelle en béton tendu. Pour une meilleure assurance, la semelle doit être plus large que le mur. Le travail se concentre au niveau du sol : mesurer les fondations avec des cordeaux ou utiliser des plâtres pour le traçage des lignes. Pour un bon équilibre, la largeur des fondations doit obligatoirement être supérieure à celle du muret. Il faut creuser des centimètres de profondeur pour le mur de soutènement, de même pour le muret de clôture. Après la fouille, dispersez au fond d’une couche de cailloux et de briques cassées. Une autre condition pour la semelle, c’est qu’elle doit être faite horizontalement. Il y a plusieurs manières d’exercer cette fouille et cela dépend du chantier.

Comment s’effectue le coulage du béton ?

Le coulage du béton dépend de la nature de l’élévation : couler directement dans la tranchée ou couler à l’aide d’un coffrage de bois. La première est admissible pour les petites constructions. Pour ce faire, le béton est à préparer avec des graviers pour être ferme. Répandez directement dans la tranchée. La seconde est valable pour les grandes constructions. C’est plus difficile avec l’insertion de planches de coffrage sur les parois de l’excavation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *