Technique du béton projeté ou gunitage

La technique du béton projeté est basée sur l’utilisation d’une machine pneumatique. Ce dernier a pour fonction de projeter le béton par de l’air comprimé via un tuyau. Ce mécanisme fonctionne de la même manière qu’un pistolet à peinture. Il convient de souligner que cette technique demande le concours d’un professionnel. Permettant de réaliser les formes de structure les plus improbables, cette technique est une réelle innovation dans le domaine de la construction.

Comment ça marche ?

Le canon à béton pneumatique, muni d’un tuyau, propulse le béton à l’aide de l’air comprimé. Le béton arrive à la lance soit sec soit mouillé. Dans le premier cas, la quantité d’eau stockée au niveau de la lance mouille le béton sec. Dans le second cas, le béton est prêt à être utilisé. La gunite ou béton projeté sous pression par une machine pneumatique sur une surface à enduire facilite considérablement le travail de revêtement. Elle permet également de créer différentes formes (creux, bosses, courbes, pentes inclinées…).
Aucun coffrage n’est nécessaire lors de l’utilisation de la réalisation de cette technique. Elle peut d’ailleurs être mise en place par un simple aboutement de tuyaux (jusqu’à 200 m environ) si besoin est. Une fois taloché, le béton projeté supporte tout type de revêtement tel que le carrelage, l’enduit, la peinture, la résine ou encore les émaux.

Les structures modulaires

Une construction avec des panneaux modulaires est plus facilement à mettre en place et peut ainsi être réalisée soi-même. Les usagers ont le choix entre des panneaux d’acier galvanisé (2 mm d’épaisseur, 106 cm à 150 cm de hauteur et 230 à 290 cm de longueur), des panneaux d’acier souple, des panneaux en polyester à base de fibre de verre avec une grande résistance aux chocs, les panneaux en polyéthylène, les lames en PVC ainsi que les coques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.